L'aigle dans le poulailler

4-Pensée du jour ….

 

L’homme est le seul endroit de l’univers où le fini (la matière) rencontre l’infini (la spiritualité). HM ne nous demande pas de faire un choix entre ces deux dimensions mais de s’épanouir en harmonisant nos vies matérielles et spirituelles.

 

Si l’acète qui choisit de privilégier son côté spirituel et qui se prive des plaisirs du quotidien n’est pas très courant sous nos latitudes, son opposé, le matérialiste à 100% pullule autour de nous. Quand je parle de matérialiste, je ne veux caricaturer nos amis non spirituels à de cupide jouisseur ou à de frénétique acheteur, non, être matérialiste c’est croire à la seule matière comme composante de la réalité.

 

Le matérialiste, au moins autant sinon beaucoup plus que le spirituel se prive d’une partie de son humanité. Il choisit de limiter son champ de perception à ce qui est visible ou rationnel suivant ses critères.

 

Pourtant, chacun d’entre nous dispose de ces deux potentiels d’épanouissements de son humanité et celui qui choisit de vivre sans spiritualité choisi en fait de se passer de ce qui fait la spécificité de l’homme par rapport au reste de la création.

 

Il se prive du meilleur un peu comme si un aigle choisissait de vivre dans un poulailler. Chacun d’entre nous est un aigle qui a une vie terrestre et une vie aérienne mais pourtant à cause de son éducation ou de ses peurs, beaucoup d’aigle refusent de déployer leurs ailes pour explorer la plus belle partie de notre humanité. Certains même oublient qu’ils ont des ailes et ne vous croient pas lorsque vous leurs rappelait cette évidence.

 

Ces aigles atrophiés se construise parfois de magnifique poulailler avec un super boulot, une belle maison et des loisirs variés mais ils ne passeront jamais les limites de leurs poulaillers. Il se peut même qu’ils veuillent vous convaincre de faire comme eux, que voler est illusoire, que seul le sol et ce qu’on y construit compte.

 

La différence est que vous pouvez avoir votre poulailler aussi et venir rendre visite à vos amis matérialistes quand vous voulez tandis qu’eux ne peuvent pas vous suivre et ne peuvent qu’imaginer, au mieux, là où vous allez.

 

En choisissant d’avoir une vie spirituelle, vous ne vous privez de rien de ce qui est matériel mais vous complétait votre perception du vivant par sa composante immatérielle.

 

Ça ne fait pas de vous quelqu’un de meilleur mais ça fait de vous quelqu’un de plus complet.

 

Pascal HENRI


Réagir

CAPTCHA